Prix d’une extension de maison

Qui n’a pas rêvé d’agrandir sa maison, d’avoir plus d’espace dans son salon ? Certains pensent ajouter une chambre, d’autres faire une véranda ou encore aménager les combles pour concocter un nid douillet..

Mais avant de se lancer dans de telles réalisations, il faut bien se renseigner pour que votre extension se fasse dans les meilleures conditions. Pour cela, il va falloir établir des devis, faire appel à des artisans, comparer les prix. Un travail qui demande du temps et pour lequel les conseils sont les bienvenus.

Pour les plus téméraires, se lancer dans les travaux pendant leur temps libre ne leur fera pas peur. Mais attention tout de même à ne pas se fourvoyer et se décourager en cours de route. Ce qui va déterminer votre choix parmi les nombreuses solutions proposées ou que vous souhaitez mettre en œuvre, c’est bien sûr le prix des matériaux et éventuellement de la main d’œuvre.

Des règles à suivre

Deux conditions essentielles vont impacter d’une façon ou d’une autre votre projet. Alors avant de vous lancer dans une extension, posez-vous les bonnes questions.

A savoir : quel type d’agrandissement je souhaite exécuter ? Comment vais-je la réaliser ? Et quel est le coût de cette réalisation ?

Mais avant tout, il faut vous renseigner en Mairie sur les conditions et les règles à suivre pour agrandir une maison. Avant de démarrer les travaux, il vous faudra en main une autorisation de votre mairie, dans la plupart des cas un permis de construire, et prendre un architecte.

Pour se faire une idée de la future extension, il existe sur les catalogues des architectes ou des artisans plusieurs types d’agrandissements que vous pouvez consulter et qui vous donneront une idée du modèle que vous souhaitez mettre en place.

Extension en bois

La première technique consiste à gagner des mètres carrés grâce à une réalisation en bois. Il existe déjà depuis des dizaines d’années des maisons entièrement en bois alors pourquoi ne pas essayer cette technique pour votre extension ? Elle a l’avantage de donner un aspect moderne et discret qui va se fondre avec votre construction existante.

En règle générale, cette extension en bois repose sur un kit qui vous sera fourni par une entreprise spécialisée dans ce genre de réalisation. Généralement l’entreprise, à qui vous avez fait appel, va se charger de vous proposer un tarif en fonction d’un devis avant d’installer votre future extension.

Le gros avantage de ce type de technique, c’est avant tout son prix. Car en effet, l’agrandissement qui repose sur un système de kit bois reste abordable pour le client. C’est même la solution la moins onéreuse sur le marché.

Par ailleurs, il faut savoir que le bois est à la mode. De nombreuses maisons en bois ont fait leurs preuves. Elles correspondent à une attente écologique et répondent à la volonté de faire des économies de chauffage et de préserver l’environnement. Grâce à une installation en bois, vous allez faire des économies d’énergie car le bois a une grande qualité celle de garder la chaleur. Son pouvoir calorifique est indéniable comparé aux autres formes d’isolation.

Des économies de chauffage

Grâce une structure bois vous allez donc faire d’une pierre deux coups. A la fois réaliser un agrandissement en restant dans un budget correct et par la suite faire des économies de chauffage.

Enfin, cette structure a un autre atout et pas des moindres c’est sa capacité à s’adapter à la plupart des types architecturaux du bâtit existant. Pour réaliser l’extension qui vous correspond le plus dans un matériau chaleureux comme le bois, il faut compter un tarif qui débute 400 euros le m² jusqu’à 1300 euros le m².

Mais il n’y a pas que le bois comme solution.

Vous avez également la possibilité de réaliser une extension avec les mêmes matériaux que ceux utilisés pour votre maison. Si vous avez une construction en parpaing pourquoi alors ne pas construire une nouvelle pièce dans le même matériau. Cette solution a l’énorme avantage de respecter le style de votre maisons et de ne pas dénaturer le caractère que vous avez souhaité lui donner à l’origine.

En fait la solution est simple, il suffit de faire appel à des professionnels qui vont se charger de construire parpaing après parpaing l’extension de vos rêves sans toutefois changer le style général de la demeure. Elle peut être réalisée sur un côté de la maison ou elle peut aussi avoir une place de choix côté jardin. Couleur identique, ouvertures similaires et charpente du même type que celle qui existe déjà, on aura l’impression que votre nouvelle pièce a toujours existé.

Le prix cependant est revue à la hausse car il faudra alors compter sur un budget qui se situe dans une fourchette entre 500 euros le m² et 2000 euros le m².

Extension en hauteur

Mais pour certains propriétaires, une extension n’est pas réalisable côté jardin. Il se peut que ce dernier soit trop exigu et l’extension empiétera un peu trop sur un espace déjà étriqué. Ce sera donc plus un handicap qu’une réelle solution.

Pour y remédier, il vous faut trouver une autre possibilité. Cette dernière consiste à réaliser une extension par le haut. Autrement dit vous allez ajouter un étage supplémentaire à votre maison. Encore faut-il que ce projet soit réalisable.

Pour cela, plusieurs paramètres fondamentaux doivent être réunis. Tout d’abord, y-a-t-il assez d’espace en hauteur ? Les fondations vont-elles supporter ce rajout ? Et pensez également à l’emplacement de l’escalier pour y accéder. Si toutes ces conditions sont réunies, alors vous pouvez vous lancer dans une extension verticale.

Deux possibilités s’offrent à vous, soit une structure bois qui a l’avantage d’être légère ou une réalisation traditionnelle en parpaing plus lourde. Le prix risque lui aussi de monter car les travaux engendrent des frais supplémentaires. Si vous vous orientez vers une structure bois, vous allez limiter les coûts. La maçonnerie, quand à elle, va faire grimper la note. Comptez un minimum de 1000 euros le m².

Si vous souhaitez limiter les coûts de votre extension vous pouvez opter pour un aménagement des combles. Une solution assez facile à mettre en œuvre et que vous pouvez réaliser en partie même si vos connaissances techniques sont proches de zéro. Un souci peut cependant intervenir : un plafond bas qui vous oblige à être continuellement courbé. Si c’est pour une chambre, l’inconvénient est limité. Le coût sera compris entre 500 et 1500 euros le m².

La lumière d’une véranda

Le plus souvent, les propriétaires de maison ont une solution rapide et facile à mettre en œuvre, c’est la véranda. Elle permet de donner plus d’espace à votre salon, votre salle à manger ou encore à votre cuisine. Les fabricants sont très nombreux sur le marché et suivant le type de véranda que vous souhaitez poser les prix et les techniques sont parfois bien différents.

Le principal avantage d’une véranda, c’est la lumière qui y pénètre. Elle reste la pièce la plus claire, la plus ensoleillée de la maison ce qui en fait une pièce très agréable à vivre. L’hiver, les baies vitrées fermées, elle garde la chaleur et permet en même temps de profiter du jardin.

Et quand les beaux jours reviennent vous pouvez ouvrir en grand les baies vitrées et profiter des premiers rayons du soleil sans subir le vent ou l’air frais des premiers jours du printemps. On peut également l’utiliser pour le déjeuner, le dîner, voire même le petit-déjeuner aux sons enchanteurs des oiseaux et devant une nature que vous aurez su mettre en valeur grâce à vos talents de jardinier. A l’occasion, la véranda peut servir de bureau ou encore de salle de jeu. Vous l’aurez compris cette pièce a de nombreux avantages. Seul le prix n’est pas très enchanteur car il faut compter un budget moyen allant de 15 000 euros le m² à 60 000 euros le m².

Un professionnel à la rescousse

Une fois votre choix effectué, il vous faudra faire appel à un professionnel qui se chargera du gros œuvre et de toutes les installations techniques comme l’électricité, les ouvertures, la ventilation pour éviter la buée sur les baies vitrées. Tous ces aménagements ne s’improvisent pas et doivent obéir à des normes.

Il faut avoir conscience que ce projet qui trotte dans votre tête à un coût non négligeable. Avant de se lancer, posez-vous la question de savoir si vous pouvez réaliser une partie des travaux pour réduire les coûts financiers. Si c’est le cas n’hésitez pas car vous limiterez d’autant le prix global de votre extension. Mais attention à ne pas être trop présomptueux car faire le travail soi-même demande de la rigueur et surtout des compétences en la matière. Si c’est la première fois que vous vous lancez dans ce genre d’aventure, faites vous épauler par un professionnel.

Dans un premier temps, demander des devis à des artisans pour avoir une idée générale du coût des travaux. Vous allez ainsi affiner votre projet et vous allez vous apercevoir des avantages et des inconvénients de votre future extension.