Prix d’une fosse septique

La fosse septique est une installation souterraine qui permet l’évacuation et l’assainissement des eaux usées dans un foyer. Elle reçoit l’eau des sanitaires mais aussi les eaux ménagères. Ainsi, ces eaux usées pourront être assainies au maximum avant d’être rejetées dans la nature. Nous allons voir en détails le prix d’une fosse septique, les caractéristiques, la fonctionnalité et dans quelles conditions cette installation d’assainissement est utilitaire.

Prix d’une fosse septique : Les particularités

La fosse septique a pour rôle de trier tous les déchets ménagers des maisons ou des appartements n’ayant pas accès aux réseaux communs d’évacuation, et qui ne sont pas reliés aux égouts, cas que l’on retrouve dans les zones peu urbanisées, voire même les zones rurales. L’installation de ce système est inévitable dans ces endroits. Cela étant dû à l’impossibilité du raccordement aux égouts; mais aussi au coût élevé que cela pourrait représenter aux communes concernées, si le pourcentage des habitants de la région qui n’ont pas accès aux réseaux communs est assez important. Ce système d’assainissement est donc désigné comme étant non-collectif, car chaque habitation se doit de posséder son propre système. L’installation d’une fosse septique devient de ce fait obligatoire.

Il est bon à savoir qu’il existe deux types de fosse septique, qu’il ne faut surtout pas confondre. Tout d’abord la fosse septique de première génération, qui a été conçue de base, pour recevoir uniquement les eaux-vannes (eaux sanitaires), afin de pouvoir les traiter avant d’être rejetées dans la nature par le biais d’un puits sans fond. Avec le temps, des progrès et des modifications ont été apportés à cette fosse. Ce qui nous amène à la fosse septique toutes eaux, qui, comme son nom l’indique, traite toutes les eaux usées de l’habitation. Elle sépare les solides et les liquides, ce qui facilite l’assainissement. De nos jours c’est ce type de fosse qui est utilisée. On retrouve le premier type de fosse dans les maisons plus anciennes. Cependant, des solutions existent pour pouvoir la changer en fosse de nouvelle génération.

prix d'une fosse septique

Poser une fosse septique

La pose d’une fosse septique n’est pas vraiment très complexe et ne requiert pas de réels travaux techniques comme l’installation de canalisations ou encore de tuyauterie. C’est surtout au niveau des normes à respecter qui rendent la tâche un peu plus ardue. En effet, il y a l’utilisation des engins nécessaires et des outils désignés pour l’installation, les normes environnementales très strictes, et le confort d’utilisation.

L’installation d’une fosse septique répond à des règlements qu’il faut respecter scrupuleusement. Tout d’abord la fosse doit être positionnée sur votre parcelle. Ensuite, elle devra être installée au plus près de votre maison, à un emplacement accessible à un camion de vidange. Un autre point important dans l’installation, il faut aussi calculer le nombre de pièces de l’habitation pour pouvoir définir quelle taille la fosse doit faire. La taille varie selon le nombre de pièces c’est-à-dire, 3.000 litres à 4.000 litres pour une maison qui possède 5 pièces et il faut compter 1.000 litres en plus pour chaque pièce supplémentaire.

fosse septique

La préparation du terrain est nécessaire avant la pose de la fosse, et un terrassement est de rigueur si le terrain est plutôt escarpé ou s’il n’est pas tout à fait praticable pour l’opération. Après cette préparation, on peut commencer la pose du bac de la fosse qui peut varier en fonction du matériel qui compose ce dernier. Ensuite, il faut commencer les raccords entre les différentes parties, de l’arrivée des eaux usées à leur sortie. Plus précisément, installer les différentes canalisations pour l’évacuation des eaux de la maison à la fosse et l’évacuation des eaux de la fosse vers l’extérieur. Et c’est avec le rebouchage et l’aplanissement du terrain que l’opération se termine.

 

Prix d’une fosse septique et de son installation

Pour avoir une idée du prix d’une fosse septique et de son installation, il faudra prendre en compte les matériaux et leur qualité. Plus le produit est de bonne qualité, plus cher sera l’installation. Il faut également prendre en compte le coût de la main d’œuvre nécessaire pour les différents travaux requis. La configuration du terrain est aussi un facteur à prendre en compte.

installation d'une fosse septique

Il est à noter que le prix d’une fosse septique varie en fonction de la matière qui la compose, de sa capacité, et de sa technicité. Certaines fosses septiques possèdent des fonctions qui permettent de faciliter leur nettoyage.

Prix d’une fosse septique en béton et/ou en ciment préfabriquée

Très résistante, elle a été conçue et traitée spécialement pour résister aux contraintes que peuvent entraîner un enfouissement sur une longue période. Elle présente toutes les fonctions requises pour un bon assainissement tout en étant résistante au fil du temps. Tout peut être intégré à ce type de fosse. Il y a la possibilité d’épandage, la vidange, le filtre, qui se chiffreront entre 3.500 et 8.000€. Notons que la fosse en béton requiert une grande facilité d’entretien. Les litrages pour la fosse en béton varient entre 3.000 et 4.000 litres. Le seul inconvénient de cette fosse se définit par son poids important, il faut donc disposer d’un véhicule adéquat pour le transport, tel qu’un camion ou encore une pelleteuse, donc, vérifiez préalablement la possibilité d’accès de ce genre de véhicule sur le terrain. Dans un devis, le prix de pose d’une fosse septique varie selon le litrage de 550€ à 900€.

fosse septique en béton

Le prix d’une fosse septique synthétique, composée de plastique ou de polymère

Le prix d’une fosse septique est situé entre 420 et 4.500€, elle est disponible dans les dimensions classiques de 3.000 litres et 4.000 litres, mais également de 10.000 litres. Elle se distingue par sa couleur grise ou noire, et par la légèreté de son bac, d’autant plus que son installation, évaluée entre 4.000 et 7.000€, est beaucoup plus simplifiée par rapport à la fosse en béton grâce à ce facteur poids, mais tiendra compte, bien entendu, de la complexité des travaux à réaliser. La qualité de cette fosse est à prendre compte. En effet, si vous optez pour une fosse septique synthétique en PVC, si elles sont moins chères, vous devez savoir qu’elles sont moins résistantes à la déformation que les fosses en béton, même si elles proposent le même type d’équipements, à savoir le filtre, la vidange, et l’entretien simple.

fosse septique synthétique

Les facteurs à prendre en compte pour le prix d’une fosse septique

Comme nous l’avons vu, le prix d’une fosse septique et de son installation ne tient pas uniquement compte du prix d’achat du matériel et de sa mise en fonctionnement. Le facteur le plus important est d’effectuer une étude du sol. Pour cela, il faut faire appel au Service Public d’Assainissement Non Collectif (SPANC) qui procédera à deux opérations avant l’installation de la fosse : le diagnostic d’assainissement et l’étude des sols.

Le diagnostic d’assainissement coûte en moyenne 85€, voire 100 à 150€ au maximum. Quant à l’étude des sols, son prix varie entre 200 et 500€. Au-delà d’un devis de 500€, il est conseillé de contacter un spécialiste pour un second avis. Et c’est sur la base de cette étude que l’artisan chargé des travaux connaîtra le type de fosse septique à installer et ses différentes caractéristiques. Il faudra prévoir, en dehors de l’achat du matériel de fonctionnement de la fosse, tous les outils annexes : filtre, système d’épandage, etc. On ajoutera aux frais d’achat du matériel, la main-d’œuvre de l’artisan.

Le prix d’une fosse septique est variable selon l’importance des travaux annexes à réaliser et la nature du terrain. Et une fois le système fonctionnel, le SPANC reviendra pour des contrôles périodiques, tarifés suivant un barème. Cette tarification varie d’une région à l’autre, c’est pourquoi il est impossible de donner une tarification bien précise. Il est donc préférable de bien se renseigner. Quant à l’installation, n’hésitez pas à demander la main d’œuvre ainsi que l’avis d’un expert par rapport aux divers branchements ; un mauvais assemblage est susceptible d’endommager le matériel et le système y afférents ainsi que le voisinage environnant.

La concrétisation d’une fosse septique implique des travaux plutôt rapides, contrairement à ce que l’on pense généralement. En effet, grâce aux équipements modernes et aux engins de chantier, une fosse septique peut être totalement installée en une durée de 1 à 3 jours, sans compter les démarches administratives à effectuer. Avec l’aide des services du SPANC et des professionnels contactés, on pourra avoir une idée bien plus précise du montant des travaux et de l’installation de la fosse septique. Il ne faudra pas hésiter à demander plusieurs devis afin de les comparer et de choisir l’offre qui représente le meilleur rapport qualité/prix.