Prix d’une toiture au m²

« La pluie a été inventée pour que l’homme se sente heureux sous son toit » d’après une citation de Sylvain Tesson. En effet, que serait une maison sans sa toiture ? Heureusement pour nous, plusieurs modèles sont disponibles suivant vos penchants, votre budget, la taille et même le coloris de la toiture. Ainsi, étudiez plusieurs offres sous leurs différents aspects avant de vous lancer dans l’achat de votre toiture. Cet article vous servira de guide d’information pour le prix d’une toiture au m²

Prix d'une toiture au m²

Les différents types de toit

Sachant que le toit est la couverture supérieure d’un édifice, il représente un élément important pour la protection de l’habitat et de son intérieur contre les intempéries et l’humidité. Dans votre sélection, renseignez vous sur la qualité, l’étanchéité, l’esthétique et la résistance de la toiture. Il est très important de vérifier l’écoulement des eaux pluviales.

Une variété de modèle vous est proposée :

  • La toiture terrasse
  • Le toit à un seul versant ou toit en appentis ou monopente
  • Le toit à deux versants
  • Le toit à deux croupes
  • Le toit à quatre versants ou toit en pavillon

La toiture terrasse, à un seul pan, ne dispose pas de charpente mais une partie porteuse. Elle est équipée d’une pente, d’une isolation, d’une couverture, d’une protection et d’un pare vapeur. Le toit en appentis, est un toit à une seule pente. La partie inférieure forme un avant-toit si le bord du toit dépasse l’avant du mur. Le toit à deux versants est composé de deux pans, c’est la plus commune et la plus simple. Le toit à deux pans en croupe, où les croupes sont situées sur les deux longueurs de la toiture, elles sont généralement triangulaires. Et enfin, le toit en pavillon, couvrant un corps de bâtiment de plan sensiblement carré.

Prix d’une toiture au m² : Les travaux

Lorsque l’on parle du prix d’une toiture, il est bon à savoir que les tarifs diffèrent selon la nature des travaux, il s’agit ici de la pose d’une toiture neuve ou encore de la rénovation d’un toit. Le prix du matériau de construction est aussi à prendre en compte. Nous nous sommes inspirés de quelques estimations tarifaires concernant les différents types de toiture dans leur agencement au m² et le prix de leurs matériaux :

  • Le tarif d’une toiture en tuile varie de 17 à 75€ par m²
  • Le montant d’une toiture en ardoise, si le composant est en ardoise synthétique, varie de 100 à 150€ par m². Si c’est de l’ardoise naturelle, on peut compter entre 50 à 80€ par m²
  • L’isolation se situe entre 50 et 100€ le m² si on traite l’intérieur. Quant à l’isolation extérieure, les matériaux et la pose se chiffrent entre 110 et 180€ le m². Et les combles perdus, 20 à 80€ le m²
  • Pour l’installation d’une toiture neuve, une minoration de 5 à 10% est à prendre en compte
  • C’est entre 5.000 et 8.000€ qu’il faut compter si l’on veut réparer une toiture. Bien entendu, le coût de la rénovation et du traitement de la charpente y sont inclus : 50 à 100€ pour la rénovation et 20 à 35€ pour le traitement, tout cela au m²
  • La main-d’œuvre ici est tarifée à l’heure, si on a recours à un couvreur professionnel, sa prestation s’élève entre 40 à 60€ en moyenne

Bien entendu, les prix communiqués ci-dessus sont uniquement à titre indicatif car il y a plusieurs autres détails qui sont à prendre en compte dans le prix des travaux pour une toiture. Par conséquent, si l’on veut un peu plus de précision sur le coût des travaux, la demande un devis est fortement conseillé.

Prix toiture travaux

Prix d’une toiture au m² : Les types de tuiles

La valeur d’une tuile dépend de sa durée de vie ou encore, du degré de résistance qu’elle peut atteindre. En effet, les artisans certifient qu’une tuile peut atteindre 25 à 40 ans de bonne tenue. Un entretien continuel vous fera bénéficier d’une réduction de dépense.

A noter qu’il existe deux types dont la tuile en terre cuite et la tuile en béton. Concernant la tuile en terre cuite, son prix dépend de la qualité. Les tuiles en béton par ailleurs, ont à peu près les mêmes particularités mais connaissent cependant un certain désavantage au niveau de la teinte, car elle se détériore au fil du temps. Ce type de tuile est par ailleurs plus abordable en matière de coût.

On peut compter entre 0,90 à 2€ le prix d’une tuile en terre cuite, or le m² d’une toiture compte environ entre 22 et 36 tuiles. En faisant le calcul, il faudra alors compter au maximum 120€ le m². Pour le cas de la tuile en béton, le prix d’une tuile coûte environ 0,50€. Le m² s’élève donc à environ 30€.

Les avantages et inconvénients des formes de toiture

Le choix d’une toiture ne se focalise pas uniquement sur l’esthétique. Il en dépend aussi des conditions climatiques et des critères architecturaux. Prenons un exemple pour chacun des différentes toitures citées précédemment.

  • La toiture terrasse peut être transformée en installant un jardin, grâce à son espace et à sa surface plate, ce qui rajoute de l’esthétique à votre maison. Elle est définie par une bonne isolation thermique. Par ailleurs, cela implique un grand entretien, tant au niveau de la végétation que de la toiture.
  • Avec la monopente, vous éviterez les surcharges qui risqueraient d’affaiblir la charpente ou les murs porteurs. Il est prisé pour son aspect esthétique et original. Cependant, le choix de la conception est restreint car la forme et la taille devront suivre la norme chez certaines régions, ce qui requiert un calcul précis de la pente. On note également moins de surface pour un éventuel aménagement.
  • La toiture à deux versants permet de choisir une charpente en kit. De ce fait, les frais sont nettement réduits. Malgré cela, cette toiture est banale et manque d’originalité.
  • La toiture deux pans en croupe a un aspect plutôt original et moderne. Ce qui implique que son prix est élevé et que sa charpente en devient complexe.
  • La toiture à quatre versants est reconnue pour sa solidité. Elle offre moins de surface murale et l’étage ne sera donc dédié qu’à l’usage d’un grenier.

forme toiture

Prix d’une toiture au m² : L’installation

Il est recommandé de faire appel à un entrepreneur en toiture pour l’installation et la pose. Elle est aujourd’hui subventionnée à 5% par l’Etat. Toutefois, par souci d’épargner, voici quelques conseils que vous pouvez mettre en pratique si vous choisissez de faire le travail vous-même.

La première étape est de fixer la première plaque de tôle sur le toit tout en faisant attention à ce qu’elle dépasse environ vingt centimètres de la façade. Assurez vous de prendre toutes les mesures de sécurité avant de grimper. L’installation doit se faire rangée par rangée. Commencez par le bas de la toiture. Tout se joue sur la fixation afin qu’elle résiste aux vents et aux intempéries. Fixez alors chaque plaque de tôle sur deux pannes distancées de 1,40m environ entre l’une et l’autre.

Après la pose de la première tôle, la deuxième lui sera espacée de 20cm environ, la même opération jusqu’à l’achèvement de la première rangée. Cette démarche permettra d’éviter les infiltrations d’eau. Une fois l’installation jusqu’au sommet du toit fini, veillez à ce qu’il n’y ait aucun trou qui remettrait en cause l’étanchéité. Si c’est le cas, affairez-vous à boucher ce dernier à l’aide d’un mastic adapté, que vous trouverez en magasin de bricolage.

L’étanchéité de la toiture

Une bonne étanchéité est primordiale, autrement, l’infiltration de l’eau causera des dégâts pour la charpente de la maison, ce qui occasionnera des frais supplémentaires. Une inspection générale est de rigueur afin de détecter cette gêne. Le début d’une moisissure peut en être un symptôme, dû à un problème d’infiltration ou à une mauvaise aération. Ensuite, n’oubliez pas d’inspecter la charpente au cas où le bois est abîmé ou friable. Pensez à contacter un artisan pour avoir un diagnostic précis de l’état de la toiture.

toiture photovoltaïque

La toiture photovoltaïque

La toiture joue un rôle très important dans l’installation d’un panneau photovoltaïque. En effet, la toiture entière peut devenir une source de profit permettant une rentabilité et une économie dans la consommation électrique, à condition bien sûr d’en être compatible. Cela dépend des matériaux composants la toiture. Cette dernière devra donc répondre à des normes avant de devenir le support du panneau solaire. Notons que le panneau n’a pas besoin d’un entretien en particulier. Il suffit de les nettoyer légèrement ou d’essuyer les traces de poussière ou résidus, pour qu’il n’affecte pas le rendement en énergie.

Il y a deux types de pose des panneaux photovoltaïques dans la toiture. La pose intégrée, qui est l’installation la plus avantageuse et esthétique pour un rendu architectural, et par conséquent, la plus coûteuse. Ensuite, la pose surimposée ; moins esthétique, définie par l’installation la plus simple. Ce type de montage peut être entrepris par un particulier, sans avoir à faire appel un professionnel. Il est quand même bon à savoir que l’installation peut éventuellement engendrer des dommages au niveau de l’étanchéité.

Vous disposez désormais des informations nécessaires le prix d’une toiture au m². Afin de pouvoir orienter votre choix et vos préférences, tout en tenant compte des conditions de faisabilité, sélectionnez le type de toiture convenable à votre bâtisse et qui résistera aux intempéries. Mais surtout, n’hésitez pas à contacter un professionnel , car la pose de la toiture peut être dangereuse.